Françoise-Elisabeth Lallemand Galerie peintures

Une si jolie commune...

A Saint Ouen ,des jeunes se sont entretués vraisemblablement pour cause de concurrence dans un trafic de drogue.Toutes les cités de la Seine St Denis sont touchés par ce mal qui s'étend comme une pieuvre qui introduit ses tentacules jusque dans les entrées des plus petits immeubles.
Nous connaissons cela depuis plus de deux ans et lassés par le manque de réponses et d'actions des pouvoirs publics nous fermons les yeux devant ce trafic qui ne prend même plus la peine de se cacher tant l'impunité est garantie.
Le trafic juteux impliquant de plus en plus de jeunes souvent très jeunes 13 /14 ans et dont les familles sont complices, a pris ces derniers temps une configuration ultra-violente .Des groupes s'affrontent sous nos fenêtres rouant de coups une"salope"au milieu d'un cercle serré dont on aperçoit quelques "célébrités" locales .Des bagarres éclatent ; ,des petits groupes se scindent ,fuient ,se cachent,s'invectivent ,le tout sous le regard indifférent ou consterné des habitants.La police appelée en renfort passe plus de temps au téléphone a demander des renseignements concernant sa sécurité que d'intervenir tant elle a peur d'un traquenard  ex: y a t-il des armes?  y a t-il des chiens? ...Le tout prenant bien plus de 20 minutes et les voyous se sont envolés.
A saint Ouen ,Bagnolet,Les Lilas ,Romainville ,le scénario est le même que dans toutes les cités du 9 3 et ailleurs.
Les gens sous l'influence de la mafia et de la loi de l' omerta se terrent,croisant quotidiennement ,dealers ,consommateurs ,indicateurs ,surveillants ,gardiens de voitures ,porteurs ,locataires de boites à lettres, payeurs ,comptables de ce trafic de drogue qui prend de plus en plus de très jeunes entre ses filets.
La lâcheté et la peur sont tellement répandues que la vie dans ces cités est devenue infernale et très dégradée ; les municipalités comme la police n'y entrent plus et laissent ces lieux à l'abandon.
Pourtant les édiles connaissent parfaitement les noms de ces criminels incorporés parfois dans leurs propres services conseillant aux citoyens ulcérés d'aller dénoncer nommément au Commissariat ces fouteurs de merde .
Mais bien sûr que l'on va s'attarder à leur demander leur identité et qu'on va aller les dénoncer!
Pour se faire brûler sa voiture ,casser la gueule ou menacer de mort...?
Les municipalités sont au courant ,elles connaissent les noms et la vie privée de tout le monde .Alors pourquoi demander aux citoyens désarmés de se mettre en péril alors que eux représentent la loi et la police dans les cités?
Réclamer plus d' Etat ,plus de police ? Bien sûr! Mais parallèlement ,c'est l'affaire de tous :Des groupes de défense ,des associations de quartier,des partis politiques , des maires,des habitants qui plutôt que de se diviser ,de commérer,d'en tirer avantage dans un grand élan de lâcheté ,d'indifférence  ou d'indulgence ...entreprenaient de s'unir pour vider une bonne fois pour toute les quartiers de ces porteurs de mort et de corruption.



27/09/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres