Françoise-Elisabeth Lallemand Galerie peintures

L'été en banlieue.

Comme à chaque fois que je m'éloigne de ma commune pourrie pour aller me mettre au vert en Lorraine ,lorsque je reviens le choc est toujours aussi rude.
Pendant mon absence,"les jeunes"organisés en bande de fameux copains ont brûlé des voitures ,foutu la merde toutes les nuits dans la cité ,vandalisé à qui mieux mieux ,cassé la vitre de la porte d'entrée,réglé quelques petits comptes entre amis ....Bref ,ils ont sérieusement usiné pendant que je n'étais pas là.
Les nuits alors qu'ils reviennent de je ne sais quel lieu de défonce,ils stagnent dans l'entrée des immeubles,parlent ,rient ,rotent bruyamment,invectivent les habitants à coup de fils de putes ,d'enc.....,le tout généreusement accompagné de rap violent et lancinant dont on entend les paroles jusque dans notre sommeil interrompu .

Du haut de mon perchoir de béton ,j'observe les petits et grands dealers ,les manèges des grands frères appelés à la rescousse pour régler les codes de l'honneur bafoués,les nouveaux adeptes tombés tardivement dans la cocaïne,le ramasseur d'argent du business et sa petite sacoche...mais de police municipale et de police tout court ,point .
Les cités sont abandonnées et livrées aux clans ,à la violence ,la débrouille et à la mafia.



26/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres