Françoise-Elisabeth Lallemand Galerie peintures

BIOGRAPHIE

Retrace des éléments de ma vie personnelle...

Biographie


 Née le 25 Octobre 1951 en Lorraine près de Nancy mes yeux se sont ouverts sur une nature qui était encore très peu modifiée et dont l'horizon me semblait infini.
De parents agriculteurs -maraîchers ,rien ne me prédisposait à devenir d'abord professeur d'Histoire -Géographie puis artiste-peintre.

De la Lorraine, j'ai reçu l'héritage d'un lourd passé de guerres, déportations,d'immigrations, d'arrachements et de liens avec la terre natale; ceux-ci m'ont légué le goût de l'Histoire mais aussi le dégoût du patriotisme exacerbé, du nationalisme et de tous les racismes et intolérances.

Très tôt, j'ai éprouvé le besoin d'aller voir ailleurs comment l'on vivait , comment l'on respirait et mes voyages, mes errances , mes rencontres, mes chemins de vie m'ont enrichie,construite et m'ont permis d'aller au delà des choses visibles .

Si je devais citer mes maîtres et mes influences en peinture,je dirais que c'est tout un ensemble, un esprit, un souffle qui va du classique en passant par l'impressionnisme et sa recherche picturale .Deux grands maîtres lorrains m'ont marquée:Claude Le Lorrain et Georges de la Tour.

De la Lorraine en passant par l'Orient et le Bosphore,je suis comme les peintres -voyageurs "entre -deux" ce qui est perceptible dans mes peintures .


 Istanbul: j'adore


 


La Lorraine chère à mon coeur.


23/11/2006
0 Poster un commentaire

Un petit recensement des peintres ou objets d'art que j'aime tout particulièrement

Mes peintres  préférés:

J'en ai beaucoup parce que j'aime la peinture ,toute la peinture mais mes préférences vont aux impressionnistes .


 

 Pierre Bonnard

 oula magie des couleurs chaudes et chatoyantes

Eugène Boudin et ses merveilleuses scènes de bord de mer


 


Constable,merveilleux peintre qui toute sa vie est resté ignoré et qui jusqu'à son dernier souffle a douté de son génie.

Avec Bonnington ,Turner ....ce sont les peintres Anglais que je préfère pour les scènes rurales et les atmosphères et ciels incomparables.


 

 

 

                

Eugène Burnand :Peintre Suisse


Ilya Répine :Portrait de Tolstoï


  Rembrandt:Portrait d'Aristote et d'Homère

 

           Emile Friant :      La Toussaint

 

Georges de la Tourpas seulement parce qu'il est Lorrain mais parce que ma première approche à la peinture lorsque j'étais encore enfant s'est faite à travers la contemplation de ses œuvres au Musée Lorrain .Avec Claude le Lorrain ,ils furent une révélation au monde de la peinture.

 

 

Jean-Baptiste Corot:

Le précurseur de l'impressionnisme et de l'École de Fontainebleau


 

 

           Pissaro:une certaine douceur de vivre

Claude Le  Lorrain 

et sa magie de la lumière .Pour moi ,il représentait le peintre voyageur qui a quitté sa Lorraine natale à l'âge de 13 ans pour s'installer en Italie et peindre des œuvres grandioses .Petite, c'était pour moi ,la représentation de l'exotisme et de la liberté.

 

 

 

Francisco Goya

Nous connaissons de lui ses portraits de femmes pleins de charme mais il a peint aussi des dessins "Les caprices " et des "peintures noires "pleines de terreur.

Goya :Scènes de prison

 

Eugène Delacroix:

Femmes d'Alger dans leur appartement .

Depuis longtemps ,j'aime beaucoup Delacroix . .De tous les peintres orientalistes qui me fascinent ,c'est celui que j'ai découvert très jeune et à nourri ma fascination pour l'Orient.Très tôt,j'ai étudié ses œuvres et avec Pierre Loti ,j'ai humé ,les souffles de l'Orient.


A son amie George Sand,il dit:"Nous travaillerons jusqu'à l'agonie:que faire d'autre au monde,à moins de se saouler,quand vient le moment où la réalité n'est plus à la hauteur des rêves?"

 

Portrait de Georges Sand par Delacroix

 

  Mon peintre orientaliste préféré: Étienne Dinet  (  voir article)

 

La danse de l'écharpe.

            Jacques Majorelle et son bleu unique:
                      Lorrain lui aussi.




                    Jean Léon Gérome

 

 

 

Gilles Fabre :

Un autre peintre Lorrain contemporain décédé il y a quelques années.



J'aime tout particulièrement ce tableau.Il me submerge d'émotions car il représente si bien les villages Lorrains et la douce lumière de ce pays.


  Jules Bastien Lepage 

Peintre de la ruralité ,lui aussi Lorrain, de Damvillers en Meuse. Refusé de nombreuses fois lors des Salons à Paris ,il dit : "A partir de maintenant,je ne peindrai plus que les paysans de mon pays."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emile Friant

Peintre Lorrain lui aussi ,tombé dans l'oubli et redécouvert il n'y a pas longtemps dont j'aime tout particulièrement les peintures populaires et réalistes dans la lignée de Jules Bastien -Lepage, Jules  Breton,Courbet ,Caillebotte, Daumier..Et puis j'aime aussi les peintres de l'âme et de la lumière du  17ème:Watteau,Vermeer,Boucher,Fragonard...Chez les Anglais:Turner,Bonnington,Gainsborough,Constable..


 Gustave Caillebotte:

    ou l'intérêt pour les petites gens et les travailleurs.

       Gustave Courbet:

Un des plus beau portrait de femme par le grand maître et Communard (J'aime cette période de la Commune).


Et puis ,tout particulièrement les impressionnistes mes maîtres : peintres de la lumière ,de l'atmosphère, des paysages et des plaisirs quotidiens et populaires :Monet,Renoir,Degas,Morisot,Cassatt,Sisley,

Pissaro,Van Gogh,et pardon pour tous les autres...


      John Singer Sargent:portrait féminin plein de charme et de douceur ,jeu des lumières exquises.

 

 Joachim  Sorello:Portrait de groupe

 


   

    Alfred Sisley:atmosphère,lenteur et méditation

 

 

 

                     Emile Friant


Berthe Morisot par Manet

 

 

   Berthe Morisot :fraîcheur,lumière ,intimité


             Pas de Berthe Morisot sans Manet

 

 

 

 

  Jules Breton:

Un autre peintre de la ruralité:j'adore

 Auguste Renoir:

Celui qui a su capter la lumière pour transcender la nature et les femmes.

 Renoir:Autoportrait Un très grand qui est resté modeste toute sa vie.

 

 Claude Monet et ses somptueux nymphéas

 

 

 

Claude Monet:Vue de Vétheuil

 

 Claude Monet : La pie  . Superbe et "glaçant"

 Frederick Frieseke:femme dans un jardin

Ils ont tous un point commun: impressionnistes ou classiques, ils ont tous une grandeur d'âme ,le sens de l'observation de la profondeur des gens et des choses et aussi un amour immense de la nature.Souvent, ils ont eu une vie de miséreux et d'incompris.Travail vilipendé à leur siècle ,vivant chichement ;leurs toiles se vendent aujourd'hui à des dizaines de millions d'Euros.

 

Maximilien Luce Ouvrier au gilet rouge

Yvan Aivazovsky:

Istanbul la mosquée de Tophane


Coucher de soleil sur Constantinople.

Aivazovski :Gondole à Venise

         Eva Gonzalvés:

            Une autre femme peintre impressionniste

 

 

 

 Et puis un autre très grand:Vincent Van Gogh


 

                                      Paul Cezanne

 

                  Mary Cassatt:La danseuse

 

Cela ne veut pas dire que je n'aime pas les peintres contemporains.Il y en a plein que j'aime mais ils m'émeuvent moins .Quelques exceptions:

Emil Nolde:

 

 


  Henri Matisse.

 

René Magritte


RockwellThe golden rule.

 

 

 

Emdadian

 

Picoulet( pastelliste)

 

Alberto Pancorbo

 

Drai

 

Vettriano

 



Chez les pastellistes:


Chardin :Autoportrait


Maurice Quentin de La Tour :Autoportrait


Chez les aquarellistes

James Brantley aquarelliste américain :merveilleux

 

 

Guan Xeixi



04/12/2006
5 Poster un commentaire

Donner un sens à sa vie et à ses oeuvres


Les céramiques les plus belles ,je les a vues en Turquie ,dans la Rustempacha Camii,et dans la Mosquée Bleue,la Suleymaniye.

Enfin ,c'est surtout le bleu qui m'émeut.Une vision de paradis sur Terre ...avant que les Hommes n'en fassent un enfer...

 

 

Aquarelle:La sultane

 

Se   demander: pourquoi l'on peint,pourquoi figer le temps à travers une toile ? Que cherche t 'on à transmettre? Doit-on trouver du sens à ce que l'on fait ?

Qu'est-ce que le beau? A t-on besoin de "beau "aujourd'hui où plus rien n'a de valeur ,où tout se dilue dans la vanité,l'avidité, l'arrogance ,le culte du corps et du bien-être ?

Pourquoi je peins ?

Je ne suis pas" artiste "dans ce sens où je n'aime  pas m'exposer...Et comme dirait Renoir,je suis un ouvrier de la peinture.

Pour aller à la rencontre de l'autre moi-même,pour trouver des sensations d'apaisement ,de bonheur simple et de quiétude,pour reposer mes yeux et mes sens de la vision rétrécie et violente de l'humanité.

Je peins des paysages,des humains,des fleurs,des lieux de paix et de sérénité afin de ne pas hurler de désespoir en peignant des visages de haine,de guerres, de déportations ,d'exils ,de souffrances ,de terreurs et autres inhumanités .


Je veux être debout et témoigner encore des couleurs de l'automne ,de bruissement du vent dans les arbres,de la poésie des nuages qui passent,de la symphonie des nuances de l'eau ,de l'ombre mouvante sur les douces collines de mon enfance,de l'horizon qui ne cesse de fuir lorsqu'on l'atteint , des petits bonheurs quotidiens:comme le rire ,la méditation,la rêverie,la lenteur ,l'attachement,la rencontre avec l'autre ...des sentiments humains en voie d'extinction si l'on n'y prend garde.

       Hommes et planète ,vos destins sont scellés.



Aquarelle : Les  roses blanches

 


30/01/2007
0 Poster un commentaire

Céramiques

Avant d'être malade, je pratiquais et j'aimais beaucoup le travail de la terre .Cependant pour des raisons de commodité et de changement de vie , j'ai cessé de faire de la céramique et du modelage .

Pourtant depuis quelques années ,je tourne autour et j'ai souvent la nostalgie de l'argile et mes doigts frétillent à l'idée de tripatouiller de la terre.

J'ai toujours aimé le contact avec la matière .Quand j'étais enfant ,j'étais toujours pieds nus dans la terre fraîchement retournée que je malaxais avec délice. De la glaise rouge et luisante, J'en faisais des êtres imaginaires,des déesses primitives et avec les morceaux de faience trouvés entre les sillons .J'en faisais des mosaiques et des zelligs....

C'est pourquoi ,tout en continuant la peinture, je vais me remettre à travailler la terre .


06/05/2007
1 Poster un commentaire

Etienne Dinet


15/01/2009
0 Poster un commentaire